*MON RAPPORT* *TO BE MARKED*

– This work is my own

– If this is a group project, each student has contributed to the work in accordance with the set criteria

– The work of others used in its completion has been duly acknowledged

– Experimental or other investigative results have not been falsified

– I have read and understood the University Policy on the Conduct of Assessed Work (Academic Misconduct Procedure)*

http://policies.salford.ac.uk/display.php?id=255

It is the Student’s responsibility to be aware of this policy and procedure

 

Mon Rapport – Nice.

En le treize aout, je vais finir mon année en France. J’ai arrivé à Pau en le 27 Aout 2013, donc j’ai passé onze mois et deux semaines en France. Ca été incroyable, pas parfait, mais en général – super. Depuis avril je travaillais à Nice comme un serveur, clairement c’est très différent que DE mon métier a Pau. Il y a des aspects mieux (MALADROIT/GR) et des aspects que je n’aime pas. Par exemple, a Pau, j’ai aimé beaucoup que j’ai travaille (SYN) de Lundi a Vendredi. C’était habituel, j’ai connu exactement mes horaires pour chaque journée. Ici a Nice, je travailLE A des horaires bizarreS parce qu’en général on est plus pressé dans les soirées. D’habitude je finis le travail trois ou quatre jours par semaine à minuit ou plus tard, c’est pas parfait. Pourtant, pour mon français, ce métier est parfait.

Les objectives jQUE ’ai choisi ont passé très bien (GR), et en fait, j’ai apprécié leurs importances. Surtout, j’ai choisi un objectif linguistique, j’ai voulu faire des exercices grammatiques. C’était important parce que quand je parle français avec mes amies on parle avec l’argot et souvent j’oublie à dire des négatives. Donc le cahier des exercices c’était important, ca m’a aidé avec mon français écrit. C’était un objectif très utile. Le deuxième objectif linguistique était plus pour moi personnellement. J’aime beaucoup quand mes amies??(QUE DES FILLES?) disent qu’ils pensent je parle ‘la vraie langue’ je sais que je ne parle pas parfaitMENT, mais je connais l’argot assez bien. C’est l’aspect plus difficile je pense, pas qu’en français, mais en anglais aussi – en fait pour toutes les langues. Ce n’est pas trop dur DEparler et pour dire qu’est-ce(REGISTRE) CE QUE tu veux à dire, après la compréhension  arrive. Mais pour parler dans un groupe facilement et comprendre les références françaisES, les blagues et les petites phrases – ca c’est quand tu connais tu peux parler bien(??GR?PAS CLAIR). A mon avis ! Mon expression favorite est le ‘petite pont’  quand tu joues le foot – c’est mieux que nutmeg.

Mon seule objective (ACCORD) OBJECTIF professionnelle était pour D’apprendre la carte en français, je n’ai pas beaucoup d’écrire ECRIT sur ce objective, parce que ce n’était pas trop dur ! J’ai appris la carte parce que tous les jours, je vois la carte et j’explique des plats aux clients. C’est bien pour mon vocabulaire. Comme j’ai di dans mon objective linguistique (l’argot) j’ai voulu d’être confortable dans un groupe. Je dirais que je suis confortable maintenant, ce n’est pas parfait, et quelquefois quand je suis avec quelqu’un qui parle très vite ou avec un accent bizarre je ne peux pas comprendre. Mais quand je sors avec mes amies je n’ai pas des problèmes.

Pour le dernier deux paragraphes, je vais concentrer en mes objectives interculturel (GENRE/ACCORD). Le premier était DE rechercher la colline de Nice et le château dessus. C’est très célébré et en fait c’est très joli. Il y unEcascade et des décombres et un vue panoramique incroyable. La colline a joué un rôle très important dans l’histoire de Nice. Parce que c’est proche de la mer et c’est en haut, c’est parfait for??  la défense de la ville. Ca c’est pourquoi il y a un vieux château la. Le château été construit AU 12ème siècle et  malheureusement détruit par Louis XIV en 1706. Les décombres sont toujours la mais ils ne sont pas trop impressionnant. Pourtant, ca ce n’est pas à dire que la colline n’était pas importante. Quand les grecques Sont arrivéS, ils sont établi une base dessus la colline, c’est située parfait pour voir tous les quartiers de Nice et la mer donc il y a centaines années c’était très important pour les gens qui a dirigé Nice.

Mon deuxième objective interculturel, et le sujet avec LEQUEL je vais finir mon rapport est la vie a Nice pendant la second guerre mondiale. J’ai écrit un peu sur ce sujet dans mon blog mais maintenant je peux expliquer plus. Le problème pour Nice était qu’il a une frontière avec l’Italie. Les italiens, sous la direction de Mussolini, étaient très dangereux. En 1942, l’armée de l’air anglais a bombé la gare de Nice, tels que les nazis ne pourraient envoyer des soldats au Italie ! Bien que Nice ne fût pas dans la zone d’occupation italienne, c’était toujours sur l’influence italienne. Par le port de Nice il y a un monument historique pour les morts de la guerre. C’est énorme, très impressionnant et aussi très triste. En fait, il n’y a pas beaucoup de monuments ou sentiments pour la guerre, je pense parce qu’aujourd’hui Nice est une ville touristique.

Pour conclure mon rapport, et pour conclure MON m’année A L’étranger, je vais dire que cette année a été absolument incroyable. Quelquefois c’était difficile, quand j’ai fini mon stage a Pau et je n’ai pas eu une idée qu’est-ce c’est j’allais faire. Bien sur quand j’ai JE SUI arrivé à Pau et a Nice – spécialement a Pau. Mon premier jour à Turbomeca était terrifiant ! Mais plus que les moments dur, il y a eu des moments fantastiques. J’ai amélioré mon français sans doute et je crois que j’ai gagné des capacités professionnelles et personnelles aussi. Je serai content voir ma famille encore et voir l’Angleterre, mais aussi – je serai trop triste a partir DE QUITTER la France ! Spécialement la cote d’azur !

Recent Related Posts

Leave a Reply